Jules Goda, gardien de l’équipe du Tours FC et Jean-Luc Ettori, ancien gardien de l’équipe de France pour la Coupe du monde 1982. Illustration Coline Poiret

À Tours (Indre-et-Loire) comme ailleurs, l’organisation de la Coupe du monde de football 2022 par le Qatar a soulevé l’indignation. En cause, le non-respect des droits de l’homme, les soupçons de corruption et l’aberration écologique… La municipalité tourangelle a décidé de ne pas diffuser les matchs sur écran géant mais pour les amateurs de football la passion du jeu reste plus forte

Thomas Ferreira et Lidwine Pambhet sont allés à la rencontre de joueurs et de supporteurs pour prendre le poul du monde du football à l’heure où les polémiques qui bousculent la compétition qui se déroule au Qatar. Voici leur podcast.

Pour aller plus loin :

–          Un article critique sur la Coupe du monde 2022 : Qatar 2022 : la Coupe du monde en onze absurdités, sur reporterre.fr

–          PAF : Pour un autre foot est un festival alternatif à la Coupe du monde 2022 qui se déroulera à Toulouse et ses                            alentours, voici le lien vers leur site.

–         Ramenez la Coupe à la raison est un mouvement citoyen qui liste les bars qui ne diffuseront pas la compétition.

Entre la réalisation de ce podcast et sa publication, certains joueurs de l’équipe de France qui ont remporté la Coupe du monde 2018 se sont exprimés à propos des fameuses polémiques. Comme Jules Goda et Jean-Luc Ettori, rencontrés lors du podcast, les joueurs mettent en avant la passion de leur sport et comment celle-ci doit réunir, bien qu’ils aient conscience « de ce contexte troublé de cette Coupe du monde ».

Un message qui a du poids quand ces joueurs sont Antoine Griezmann, Hugo Lloris, Raphaël Varane et d’autres vainqueurs de 2018 et séléctionnés pour la compétition de 2022. Tous se sont réunis autours d’un fonds de dotation, Génération 2018, qui fera des dons à des ONG qui oeuvrent pour la protection des droits de l’Homme.

Thomas Ferreira

Thomas Ferreira

Journaliste en formation pour Go On !

J’ai 22 ans et j’habite à Tours. Je suis allé au lycée professionnel pour devenir opérateur logistique. Aujourd’hui, je cherche ma voie. J’aime le football, jouer aux jeux vidéo et par dessus tout : FIFA. Mes écouteurs ne sont jamais très loin de moi, j’écoute beaucoup de rap.

Lidwine Pambhet

Lidwine Pambhet

Journaliste en formation pour Go On !

J’ai 21 ans et je suis une passionnée de musique, cinéma et de boxe Thaï. J’habite à Tours depuis maintenant 3 anns et je souhaite intégrer un BTS communication, l’année prochaine.

Ce travail est le fruit d’un partenariat entre le projet Go On ! porté par la mission locale de Tours et des étudiants de l’École publique de journalisme de Tours (EPJT), qui pilotent le site d’information participatif Détours.

Le projet Go On ! a pour but de repérer les publics dits « invisibles » et de mener des actions de mobilisation. Pendant trois jours, cinq étudiants ont accompagné trois jeunes dans la réalisation d’une production éditoriale sur le sujet et le support de leur choix. À la fin de l’atelier, un podcast ont été diffusés.

Go On ! est financé par la Direction Centre, dans le cadre du Plan d’Investissement Compétences (PIC). L’EPJT est membre du consortium qui porte le projet.